Patrimoine

Bâti :

Les quatre hectares du Palacret ont connu des propriétaires et des utilisations successives qui ont laissé chacune leur empreinte.

Différents bâtiments sont regroupés au cœur du site. Vous pouvez notamment découvrir le moulin du Palacret avec sa roue à aubes restaurée. Il a été rénové et accueille aujourd’hui à l’étage les bureaux, le centre de ressources et au rez-de-chaussée, les machines nécessaires au teillage de lin.
Un peu plus loin, vous tomberez sur l’ancienne longère, elle aussi rénovée, et qui abrite maintenant un hébergement collectif tout équipé pour randonneurs et associations. Face à la longère, se trouve le fournil du Palacret et son four à pain en état de fonctionnement.Le Lavoir du Palacret

Au cœur du site également, vous trouverez l’ancienne chapelle du temps de la Commanderie qui est à présent une salle d’activité accueillant régulièrement spectacles et expositions. Face à la chapelle, des travaux sont en cours sur l’ancienne grange pour créer de nouvelles salles d’activité et de réunion. Un hangar supplémentaire est en construction, il servira de local technique et de garage.

Le site réserve également de belles surprises patrimoniales au fil des déambulations hasardeuses : les ruines de la maison de "l’ermite" et de celle "de Zenaïde Fleuriot", une fontaine dans les sous bois, un lavoir en bord de Jaudy, un bief, une passe à poisson, un déversoir, deux roues à aubes, etc.

N’hésitez pas à venir remonter le temps au Palacret !

Naturel :

Le moulin du Palacret est construit sur la rive droite du Jaudy. Ce joli cours d’eau long de 48 km prend sa source à Penn-jaudy, non loin du Ménez Bré, sur la commune de Louargat. Il est plus confidentiel que ses deux grands voisins, le Trieux et le Léguer. Encadré par ces deux fleuves, le Jaudy suit son cours jusqu’à La Roche Derrien où commence l’estuaire qui va jusqu’à Tréguier.

Au Palacret, la vallée offre des coteaux boisés et des prairies humides aux curieux de nature. Sa petite largeur en fait un lieu secret, où la nature préservée cache une biodiversité étonnante et variée.

La gestion de ces espaces naturels tient compte des cycles des écosystèmes. Les travaux d’entretien sont exécutés au moment les moins dommageables pour la faune et la flore, c’est pourquoi on constate la présence en grand nombre de batraciens, d’oiseaux, de mammifères, d’insectes, ... mais aussi de fleurs au fur et à mesure des saisons.

Les lieux se prêtent bien à la balade, mais aussi à la découverte de la nature. Au cours de vos flâneries vous pourrez surprendre un héron ou le martin pêcheur, voir une libellule ou un papillon, faire bondir la grenouille rousse, mais aussi apercevoir l’écureuil roux dans les arbres. Ce sont là quelques exemples des rencontres que l’on peut faire tout au long de l’année. A chaque saison la nature nous offre un spectacle différent, et c’est avec plaisir que l’on vous invite à les découvrir.